Illustration, In my Life

Poisse et fatalité

18 décembre 2015

poisse et fatalité

poisse et fatalité

poisse et fatalité

Poisse et fatalité ? Mon mix préféré ! Le pire c’est qu’en me prenant toute cette eau sur la tête, j’ai crié, à cause de l’effet de surprise. Et là, deux mecs n’ont pas pu s’empêcher de se moquer de moi : j’étais en pétard ! Bref, pour la petite anecdote, l’eau c’est pas mon truc. Genre, pas du tout. J’aime pas nager, c’est froid, et boire du thé et du café c’est dégueu. Voilà pour le cri du cœur.

Pour les plus fidèles, ce dessin ne sera pas sans vous rappeler celui-ci. (enfin là, votre niveau de fidélité au blog atteindrait des records si vous vous en souveniez !)

La dernière image essaye de représenter le dilemme entre le rire, les pleurs et la colère ! C’était assez difficile. En ce moment, ce genre de mélange de sentiments m’empêche souvent de réagir comme un être humain normal… Surtout quand il s’agit de harcèlement de rue ou de gens qui me parlent de manière odieuse sans raison apparente. En général, ça finit plus par me ridiculiser qu’autre chose !

Est-ce que ça vous arrive souvent de ne pas savoir comment réagir à une situation quand trop de sentiments contraires vous envahissent ? Il n’y a pas si longtemps, j’ai été incapable de répondre à deux jeunes qui m’ont harcelée dans la rue. L’un d’entre eux m’a demandé de tirer son cordon de jogging car il ne pouvait pas se retenir de baisser son pantalon en me voyant… Je suis restée bloquée 30 secondes, partagée entre le rire, la colère, la violence et la honte. Me voyant ainsi en train de réfléchir, ils se sont mis à ricaner et à dire : « T’as vu ? On dirait qu’elle allait presque le faire ! ». Je suis ensuite partie en courant en me maudissant de n’avoir pas su réagir. Alors, ça vous connaît ce genre de situation idiote où vous restez bloqués comme des robots ?

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Darkrevette 20 décembre 2015 at 19 h 33 min

    Arf bah dis donc la poisse !!! Comme toi je déteste l’eau, je crois que si il m’étais arrivée la même chose j’aurais été à fois verte de rage et morte de trouille. J’aurais surement dit un tas de gros mots aussi *sifflote*
    Perso je suis du genre à répondre du tac au tac, ça me vient tout de suite. Les genre de loosers qui se permettent de m’interpeller font pas longtemps les malins et faut vraiment pas trop me chercher parce que j’ai pas froid aux yeux face à ce genre de comportement. Ça me met tellement hors de moi, je boue à l’intérieur ! Ou bien alors j’ignore totalement, du genre « rien entendu », pas même un regard. Ils n’aiment pas ça non plus ^^

    • Reply Jones 30 décembre 2015 at 17 h 00 min

      Tu as de la chance de pouvoir répondre du tac au tac. Moi je n’y arrive plus depuis une expérience qui m’avait traumatisée : deux gars complètement saouls qui m’ont couru après dans la rue… Du coup, j’ose pas tenter le diable. :-/

    Leave a Reply