Focus Style, Mode

Bettie Page, Queen of Pin Ups

20 janvier 2016

Bettie Page look

Avant Dita, il y avait Bettie : grande, athlétique, taille de guêpe, cheveux noirs satins ondulés, sourire rayonnant… son image marquera des générations. Icône underground des fifties, elle revient à la mode dans les années 1990 où elle se verra attribuer le modeste titre de « Reine des Pin Ups ». Dotée d’un charisme incroyable, tous les gens qui ont pu la côtoyer furent ébahis par sa joie de vivre, sa simplicité et son talent. Entre provocation et gentillesse, elle aimait poser et ça se voyait. C’était une femme en avance sur son temps et le symbole d’une liberté sexuelle joyeuse.

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Reine de la poisse

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Bettie Page look

Reine des Pin Ups, mais pas que… Bettie Page fut surtout la reine de la poisse. Née à Nashville dans le Tennessee, elle vit modestement dans une famille nombreuse qui ne voulait pas d’elle à sa naissance et avec un père violent. Au lycée elle travaille de façon acharnée pour décrocher une bourse pour l’université d’enseignement, mais manque la première place à 0,25 points près. Elle se marie trop jeune avec un homme qui partira à l’armée et vivra seule à San Fransisco. Ses débuts peu glorieux dans le cinéma la déprimeront et elle prendra énormément de poids en 2 mois. Les choses ne s’arrangent pas pour elle lorsque son mari revient avec un syndrome de stress post traumatique militaire. Après que celui-ci lui ait mis le couteau sous la gorge, elle demande le divorce et part pour New York City…

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Ses débuts en tant que modèle

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Bettie Page look

Elle prend le goût de la pose dès le lycée. Avec sa sœur elles dévorent les magazines de mode et posent en petite tenue en mimant les mimiques des stars dans le jardin. La première fois qu’elle se présentera à une agence de mannequinat, on lui rira au nez, lui disant que ses hanches sont bien trop larges. Mais en 1950, alors qu’elle se promène sur la plage, elle tombe sur un policier qui lui affirme qu’elle ferait une parfaite pin up. Photographe amateur, il l’invite dans son studio pour lui créer un portfolio. C’est lui qui lui conseille de faire une frange car elle a un front très haut. Elle suit son conseil et gardera à tout jamais cette frange qui deviendra sa marque de fabrique. Elle commence alors à poser tous les dimanches au club photo. Poser s’avère un vrai plaisir pour elle et elle exprime une sensualité très innocente. Elle confectionne elle-même ses bikinis et en est très fière. A l’époque les gens ne portaient pas encore de bikinis sur les plages américaines et c’était très osé. Son ami photographe Charles West considère que Bettie représentait une sexualité pétillante : « Elle était absolument pure, d’une simplicité et d’un naturel absolus ».

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Carrière

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Bettie Page look

Son premier contrat se fera pour les scénarios délirants du magazine de Robert Harrisson. Elle culmine dans l’art de faire des grimaces et expressions exagérées tout en étant sexy. Il faut savoir que lorsque Bettie commence à poser, l’Amérique est plongée dans un contexte de répression sociale, sexuelle, culturelle et politique. Dans les années 1950, parler de sexe est tabou, et naturellement la nudité est vue comme une obscénité. Bettie se fait alors arrêter pour « exhibition indécente ». Mais elle ne se sent pas coupable et voit la nudité comme quelque chose de naturel : « Je ne crois pas que le seigneur désapprouve la nudité, après tout il a installé Adam et Eve dans le jardin d’Eden nus comme des vers. ». Bettie est triste de ces accusations. Très ouverte d’esprit, elle a toujours été pour «vivre et laisser vivre».

Sa carrière décolle lorsqu’elle commence à poser pour Irving Klaw, photographe et réalisateur fétichiste qui vendra plus de 15 000 clichés d’elle. Avec lui, elle fera aussi des courts-métrages en participant au Teaserama, un burlesque show de dance. Elle annonce les numéros et fait un carton avec son numéro de claquettes. En 1944 elle fait une collaboration fructueuse avec la photographe Bunny Yeager en Floride. C’est avec elle qu’elle réalise les célèbres clichés avec des léopards. En 1955, elle sera Miss Janvier 1955 de Playboy avec ses photos de Noël au pied d’un sapin. De retour à New York, Irving Klaw la forcera à réaliser des photos de bondage et elle sera surnommée « reine du bondage » à son insu. En 1957, à 34 ans, se trouvant trop vieille, elle quitte la photographie après avoir atteint la perfection dans son art. La suite de sa vie ne sera que péripéties : entre mésaventures conjugales, fanatisme religieux et un long passage à l’hôpital psychiatrique… Pendant tout ce temps son personnage gagne en célébrité sans qu’elle le sache et les Bettie Scouts la cherchent à travers l’Amérique. Ce n’est qu’à la fin de sa vie qu’elle découvre avec émoi sa célébrité.

Bettie Page Look

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Intemporelle

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Shooting inspiré Bettie Page de Katy Perry et Madonna pour V Magazine, photo Steven Klein

Shooting inspiré Bettie Page de Katy Perry et Madonna pour V Magazine, photo Steven Klein

Bettie fut une avant-gardiste et reste encore aujourd’hui une figure sexy et audacieuse qu’on cherche à imiter. Elle aimait ce qu’elle faisait et le faisait mieux que quiconque. Avec le revival de la mode pin-up depuis les années 1990, elle continue d’inspirer de nombreuses femmes et artistes. Daave Stevens lui a consacré une bande dessinée et elle inspire les défilés de Gaultier, Mugler et Chantal Thomas. Des pin up modernes comme Bernie Dexter revendiquent fièrement son héritage, mais son look inspire aussi les célébrités. Madonna a beaucoup puisé dans son univers SM et récemment Beyoncé reprend ses mimiques de Teaserama dans son clip Why don’t you love me?. Beaucoup de stars lui empruntent sa frange iconique:

Katy Perry Madonna Olivia Jean Kristen Ritter

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Get the Bettie Look

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Cette frange qui a fait sa marque de fabrique est aujourd’hui appelée « Bettie Bangs » et est très populaire auprès des pin up. Les vidéos pour reproduire cette coiffure à la frange arrondie et aux cheveux ondulés ne manquent pas sur youtube. Je vous conseille celle-ci assez rapide ou celle-ci pour celles qui n’ont pas de frange. J’ai moi-même adopté les « Bettie Bangs » depuis 2011. Je ne vais pas vous faire de tutoriel parce que je ne suis vraiment pas douée pour les coiffures, mais voilà un petit avant-après : (Dans le principe j’ai des Bettie Bangs, mais avec deux coups de vent c’est des Picasso Bangs, je vous l’accorde)

AVANT APRES

Je porte un haut léopard, motif qu’elle affectionnait particulièrement, ainsi qu’une longue jupe crayon comme elle avait l’habitude d’en porter.

bettie page look

J’espère que cet article vous a plu! Choisir des photos parmi toutes les photos que j’ai en stock de Bettie fut une vrai torture ^^ Si vous souhaitez en apprendre plus sur elle je vous recommande ce reportage Arte. A bientôt!

Bettie Page fashion

Hugh Hefner : « Si vous la trouvez super en photo, dites-vous que dans la vie elle était merveilleuse. »

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

N’oubliez pas notre concours!

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Par ici !!

Premier concours Jam&Jones

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply poneydressing 21 janvier 2016 at 10 h 32 min

    Très sympa cet article, cette femme était tellement merveilleuse !

  • Leave a Reply