Inspirations du moment, Mode

D&G : Quand les femmes deviennent reines…

6 février 2015

Il était une fois, en Sicile…

Dolce & Gabbanadessin de Jones

Jam aimerait vous parler d’une collection qui l’a beaucoup marquée, la Collection Dolce & Gabbana hiver 2014. Je sais, c’est un drôle de moment pour vous ressortir une vieille collection alors que tout le monde parle de la Paris Haute Couture Week qui s’est déroulée la semaine dernière, mais après tout, pourquoi pas ?

Je ne suis pas une adepte de la mode italienne, mais j’ai vraiment un énorme coup de cœur pour Dolce & Gabbana en général, que ce soit les collections homme, femme ou enfant. Pour ne pas m’éparpiller je vais donc juste me limiter à cette collection qui m’a vraiment fascinée !

179638_10150349918964977_529077155_n

857607_10150351249239977_73555848_o

Confortable ou pas, portable ou pas, là n’est pas la question : les pièces de cette collections sont de vraies œuvres d’art à elles seules. D&G disent d’ailleurs eux-même qu’ils n’ont jamais été soucieux de lancer des tendances. Pour eux, il s’agit avant tout de montrer une histoire à travers leurs vêtements. Ils s’inspirent de l’histoire et de la culture italienne, notamment de films : « Quand nous créons, c’est comme un film. » (Domenico Dolce)
La collection de l’hiver dernier faisait d’ailleurs référence aux contes, où on a pu retrouver des clefs façon Alice au pays des merveilles, capuchons façon Petit Chaperon rouge, et un défilé sous la musique envoutante de Tchaïkovski. Cet esprit se retrouve aussi dans leurs campagnes publicitaires, qui font preuve d’une réelle mise en scène:

Dolce-and-Gabbana-Fall-Winter-2014-women-campaign-photos-kate-king-black-brocade

Moment compassion pour le mec en train de jouer tout seul au foot au fond...

Moment compassion pour le mec en train de jouer tout seul au foot au fond…

Justement, en ce qui concerne l’inspiration trouvée dans la culture sicilienne, la collection F&W 2013-2014 s’inspire du Duomo Di Monreale, une cathédrale sicilienne du XIIème siècle dédiée à la vierge Marie et célèbre pour ses mosaïques à fond d’or de style byzantin.
Les créateurs racontent que l’art de la mosaïque est un art lent et de précision, qui nécessite une lente juxtaposition de pièces l’une à côté de l’autre. Ils le comparent à la création textile, qui se fait point par point.

Monreale Cathedral

Monreale Cathedral

notes backstage

notes backstage

 

Voilà maintenant, une sélection de pièces du défilé:

 

Les créateurs reprendront non seulement les couleurs dorées de la cathédrale, mais également les figures de Saints qu’on y voit, et les accessoires seront inspirées d’objets religieux dorés et incrustés de joyaux colorés. Je suis toujours étonnée de l’attention portée aux accessoires chez D&G, avec des pièces splendides, et très travaillées. Les mannequins ont porté des couronnes dorées, faisant d’elles, de divines femmes moitié saintes, moitié reines. De longues boucles d’oreilles dorées en croix, des sacs incrustés de pierres précieuses. Ce qui m’a le plus marqué est l’attention portée aux chaussures.

14004_10150349919009977_2118904126_n

Cette pièce incorporant semelles en velours, fleurs et cage dorée d’oiseau semble tout droit sortie d’un conte….

860917_10150350351799977_751941984_o

Et vous, qu’en pensez vous ? Si vous souhaitez découvrir le défilé dans son
intégralité il est disponible sur youtube !

625580_10150349909669977_1461388675_n

À bientôt!

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Manon-sixthematique 7 février 2015 at 21 h 56 min

    Je suis TELLEMENT d’accord avec toi! D’ailleurs je parlais de cette collection il n’y a pas plus tard qu’aujourd’hui… Pendant longtemps je n’ai pas aimé Dolce and Gabbana, cette collection a réussi à me faire changer d’avis, je l’adore!

  • Reply Camille un point c'est tout 9 février 2015 at 22 h 05 min

    Ton article est absolument CA-NON ! J’adore :3

    http://camilleunpointcesttout.fr

  • Leave a Reply