Actualité, Lifestyle, Mode, Sorties

La planète mode de Jean Paul Gaultier

2 juin 2015

Jean paul gaultier affiche

Aujourd’hui je suis très contente d’enfin pouvoir parler de mon créateur favori, l’ « enfant terrible de la mode », alias Jean Paul Gaultier. En ce moment se tient une exposition de lui à Paris : La planète mode de Jean Paul Gaultier : De la rue aux étoiles.

L’exposition, retrace les 35 ans de carrière du créateur et s’expose aujourd’hui au Grand Palais de Paris après avoir fait le tour du monde. J’ai moi même eu la chance de visiter l’exposition lors de sa sortie au Musée des Beaux-arts de Montréal lorsque j’étais en voyage en 2011. On peut y voir plusieurs pièces inédites depuis 1970 : prêt à porter, haute-couture, costumes de scène, son ours en peluche aux seins coniques Nana, mais aussi de nombreuses archives vidéo du créateur. Cette exposition, commanditée par Thierry-Maxime Loriot, n’en reste pas moins vivante. Le commissaire a fait appel à une équipe d’artistes qui ont animé les mannequins à l’aide d’une projection audio-visuelle. Ainsi, vous pourrez même converser avec l’hologramme de Jean Paul Gaultier. La visite suit un parcours où chaque salle nous laisse découvrir une nouvelle lubie du créateur. On y retrouve des classiques, comme le corset, les soutiens-gorges à seins coniques et l’emblématique marinière, mais aussi des pièces inédites et surprenantes. La création de Gaultier est une mode libre, tolérante, et marquée par des inspirations des quatre coins du monde.

Mais la mode a-t-elle sa place dans un musée ? Andy Warhol avait dit à propos de Jean Paul Gaultier : « Je crois qu’aujourd’hui, la façon dont on s’habille est une forme d’expression artistique. (…) L’art réside dans la façon de composer la tenue entière. Prenez Jean Paul Gaultier. Ce qu’il fait est vraiment de l’art ». Pourtant, on pourrait dire ça de nombreux créateurs de haute-couture. Ce qui différencie Jean Paul Gaultier, c’est la relation qu’il entretient depuis longtemps avec le milieu artistique : cinéma, musique, photographie, danse…. Je vous laisse découvrir tout ça plus loin dans l’article…

Jean Paul Gaultier 2

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Les Muses de Jean Paul Gaultier

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

La visite commence par une salle remplie de Muses animées : sirènes déchues, guerrières, madonnes…
Jean Paul Gaultier a toujours été fasciné par l’imagerie religieuse et les personnages mythiques. L’apparence de ses mannequins animés, qui de temps en temps partagent quelques mots avec le spectateur ou se mettent à pousser la chansonnette, est presque déstabilisante.

Expo Jean Paul Gaultier 6

Expo Jean Paul Gaultier 5

Ces mannequins sont à l’image de l’idéal de beauté de leur créateur : atypiques. Il a fait de la différence sa marque de fabrique, en faisant défiler des canons de beauté atypiques (Andreja Pejic, Beth Ditto, Conchita Wurst, Farida Khelfa, Dita…), mais aussi de simples gens. Un exemple avec cette pièce phare (et de loin ma préférée) de sirène tatouée et en béquilles:

Jean Paul Gaultier 7

Expo Jean Paul Gaultier 8

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Inspiration des quatre coins du globe

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Jean Paul Gaultier tire son inspiration de tous les continents : des Inuits, à l’Afrique, au Londres des années 70 et jusqu’aux clichés parisiens…. Quelques pièces inspirées de modes locales:

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

La mode se donne en spectacle

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

….Tel pourrait être le Leitmotiv de Gaultier. Il flirt en permanence avec le monde de la musique, du cinéma et de la danse. Tout le monde se souvient des tenues farfelues qu’il a crées pour Le Cinquième élément, mais il crée aussi des tenues de scène. Passionné par la danse, il collabore longtemps avec la chorégraphe Régine Chopinot. Cette collaboration culmine en 1985 avec Le Défilé, une création artistique alliant danse et défilé. En 2008, Gaultier habillera les danseurs de Blanche Neige avec guêpières et crinolines.

Il habille aussi de nombreux artistes et musiciens : Madonna, Nirvana, Dépêche Mode, Kylie Minogue, les Rita Mitsuko, Mylène Farmer… Il a su s’imprégner de l’univers de chaque artiste pour en faire un costume adapté à sa personnalité. En 1990, il crée plus de 200 costumes pour la tournée Blond Ambition Tour de Madonna où il lui fait porter ses fameux seins coniques. Il habille également Mylène Farmer pour ses deux tournées « N°5 on Tour » et « Timeless ». Sa tenue écorchée « seconde peau » ne passera pas inaperçue. Il s’inspire également d’artistes comme Bowie ou Amy Whinehouse pour ses ccréations. Récemment il crée les vêtements pour le clip Boys and Girls de Martin Solveig.

JPG20 (1)

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Des créations surprenantes

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Durant l’expo, on tombe sur des créations vraiment farfelues et surprenantes. Dans cette dernière partie je vous expose les créations qui m’ont le plus intriguée, voir fait rire. 😉 A commencer par ces quelques accessoires de la collection punk revisité. A l’adolescence Jean Paul Gaultier a visité la ville de Londres. Il fut tout de suite frappé par le mélange de tradition et d’avant-garde qu’il y découvrit. Voilà quelques résultats amusants de son imagination :

Sac explosif Une autre façon de faire ses courses Le sac cendrier

Gaultier adore jouer au « dessous dessus ». Tenez par exemple ces quelques pièces :

Pour terminer, des pièces de sa collection « A fleur de peau – Classé X ». On y voit la combinaison « écorché » que Mylène Farmer porte pour sa tournée, mais aussi cette tenue ossature de squelette qu’il fera porter à Dita von Teese lors d’un défilé. Impressionnant !

Alors, convaincus ? Vous pouvez encore visiter l’exposition au Grand Palais jusqu’au 3 août ! 🙂

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Darkrevette 6 juin 2015 at 14 h 21 min

    Wahouuu quel article !!! J’adorerais aller à cette expo, j’aime beaucoup Jean Paul Gaultier moi aussi. (pour son côté décalé évidemment) Une référence dans le milieu de la mode et de la haute couture.
    C’est combien l’entrée par curiosité ? *on ne sait jamais*
    J’avais adoré le corsage squelette quand Dita avait défilé avec, c’est le genre de pièce que je porterais bien ^^

    • Reply jamandjones 8 juin 2015 at 19 h 39 min

      Coucou! Désolée de ne répondre que maintenant, j’ai mis du temps à voir ton commentaire :p
      Je n’ai aucun souvenir du prix de l’entrée, c’était à Montréal quand j’étais allée alors ce n’est sûrement pas le même prix.
      En tout cas je te conseille vivement d’y faire un tour, tu ne regretteras pas ^^

      Jam

      • Reply Darkrevette 9 juin 2015 at 22 h 36 min

        Pas de soucis 😉
        Je verrais si je peux caser ça. (et traîner monsieur à ce genre d’expo ahah)

  • Reply CharloJiho 13 juin 2015 at 11 h 36 min

    J’ai vraiment adoré cette exposition !

  • Leave a Reply