histoire du béret

L’histoire du béret : emblématique et légendaire

Bonjour tout le monde ! Cela faisait un moment que l’on ne vous avait pas préparé un shooting mode à deux. Aujourd’hui, nous sommes très contentes de vous partager ce focus mode sur le béret, un de nos accessoires favoris !

Pour cet article, nous voulions à tout prix profiter des superbes couleurs de l’automne à Grenoble. Nous avons fait appel à notre ami photographe Garrus Adama pour prendre des clichés à La Bastille, haut-lieu de notre ville. Si vous ne connaissez pas encore le travail du talentueux Adama Photography, on vous invite à découvrir son site et les clichés qui vont suivre ! Mais d’abord, une petite histoire du béret

Le béret : sacré et légendaire


L’Histoire du béret a quelque chose de sacré : selon la légende, c’est Noé qui en serait à l’origine. Noé aurait disposé de la laine de mouton au fond de l’arche pour servir de litière aux animaux. À la fin du voyage, celle-ci s’était transformée en feutre. La matière du béret était née.

Lé béret : une origine basque et rurale


À ses origines, le béret servait avant tout de protection contre la pluie ou le soleil, pour les bergers et travailleurs des champs. Selon les témoignages, c’est lors des guerres carlistes en Espagne (1834-1840) qu’il aurait été érigé en symbole identitaire et assimilé au Pays Basque. Les modes du pyrénéisme et du thermalisme vont le populariser à travers l’Europe durant le Second Empire.

Dans le Pays Basque, le béret s’ancre profondément dans la tradition. Les jeunes hommes se voient remettre un béret à l’âge de 10 ans en guise de symbole de leur entrée dans la vie adulte.

Le béret : d’identité régionale à emblème national


D’identité régionale, le béret deviendra bientôt un véritable symbole du patriotisme en temps de guerre. Il garde une forte connotation militaire, mais s’ancre aussi profondément dans la vie quotidienne, servant tantôt de porte-monnaie, pour la cueillette ou pour les jeux d’enfants (lancer du béret, berretole, course de béret…).

Dans l’après-guerre, il devient un accessoire de mode incontournable. C’est Coco Chanel qui l’introduit pour la première fois sur les podiums, où il se verra décliné dans une variété de formes et de couleurs. Le béret devient symbole du Français, représenté par les caricaturistes avec ce couvre-chef, une marinière et une baguette à la main.

histoire du béret

De gauche à droite, des adeptes iconiques du béret : Lauren Bacall, France Gall et Anna Karina

S’il est encore apprécié par les créateurs, le béret s’efface progressivement de nos vies quotidiennes. Il est délaissé par la nouvelle génération qui ne porte quasiment plus de chapeaux ou qui préfère au béret la casquette américaine. Devenu un peu ringard, le béret reste apprécié par les amateurs de mode vintage, qui lui donnent un revival.

Merci au site du Musée du béret qui nous a aidé à préparer cet article. Maintenant : place aux photos !

La séance photo : petits chaperons rouge à La Bastille


histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret


histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret


histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret


histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret

histoire du béret

Et vous ? Portez-vous le béret ? Ou lui préférez-vous une autre sorte de chapeau ?

  • Comments ( 4 )

  • avatar
    Cécile

    Très jolies photos !! Vous ressemblez à des jumelles maquillées et habillées comme ça !
    J’adore ton chemisier Jones, d’où vient-il ?

    • avatar
      Jones

      Merci Cécile ! C’est un vieux chemisier Morgan déniché il y a quelques années en friperie ! 🙂

  • avatar
    Laurielle

    Superbes photos, et super article ! 😀 Comme vous j’adore les bérets, j’en ai une petite collection !
    Et pour la petite anecdote, je viens du béarn (qui jouxte le pays basque), et mon papa a toujours porté un béret noir, à la béarnaise 😉

    • avatar
      Jones

      Merci Laurielle ! J’imagine que dans le Sud Ouest la tendance doit être un peu plus répandue ! 😀

  • Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP