Lookbook, Mode, Photos

Des selfies, du velours et du vin

27 avril 2017

Salut tout le monde ! Ici Jones. Aujourd’hui je vous présente une expérimentation photo : le selfie – ou comment réaliser un auto-portrait sans avoir l’air trop quiche. Vous l’aurez sans doute remarqué, ces derniers temps, j’aime m’adonner à la photo. J’ai déjà testé la street photo, des portraits, des photos sportives, mais je n’avais encore jamais osé les selfies. C’était pour moi l’occasion de réaliser à quel point c’était difficile tant au niveau de la technique que de l’image que l’on veut renvoyer !

Les idées reçues


Une publication partagée par @jamandjones le

Depuis l’avènement d’Instagram, le selfie est roi sur Internet. Dès qu’on entend ce mot, on imagine tout de suite la très classique bouche en pied de poule sur fond de salle de bain. Le sujet de la photo est alors taxé de superficiel et d’égocentrique.

Mais si nous réagissons de cette manière face aux photos des autres, pourquoi continuons-nous sans cesse à nourrir les réseaux sociaux de nos photos ? D’ailleurs dans quel but aimons-nous regarder les clichés des autres ? Je pourrai poursuivre très loin sur ce chemin, cela mériterait d’ailleurs un article bien plus sérieux et détaillé.

Pour ma part, je pense que le selfie n’est pas vide de sens. Il est là pour créer un souvenir, montrer un lieu ou un événement aux autres. Mais j’essaye d’éviter de tomber dans l’extrême en voulant absolument vivre ma vie à travers un écran. Vous avez un avis là-dessus ? Pour ou contre le selfie ?

Le shooting


Pour commencer, il faut décider d’un lieu pour réaliser les photos. J’ai choisi un pan de mur blanc simple pour pouvoir me concentrer sur le premier plan (moi), mais aussi pour pouvoir jouer avec des effets de lumières grâce à des filtres pour flash. Pour l’ambiance, j’ai voulu quelque chose de simple et pour la tenue, quelque chose de goth – pour changer. Bien évidemment, j’ai eu le classique problème des piles du flash qui m’ont lâchée, il a donc fallu improviser !

Le plus gros challenge est resté celui de la pose qui ne pouvait pas être très variée, puisque je devais toujours me placer à l’endroit exact où avait était fait le focus de l’appareil. Ce que je n’ai vraiment pas apprécié, c’est que je n’avais aucun contrôle sur mon image. Cela semble bizarre, puisque pour un autoportrait, on s’imagine qu’on tient les rennes de la pose et de l’appareil, donc tout peut être maîtrisé à 100%. Et bien non ! Le retardateur est là pour vous compliquer la vie ! Est-ce que vous êtes familiers de ce genre de situations ? Je vous laisse avec les photos, et n’hésitez pas à me donner votre avis sur le sujet épineux des selfies ! A bientôt !

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

La tenue

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

Les selfies

░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░░

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Cari 28 avril 2017 at 17 h 40 min

    Tu es canon sur les photos! 🙂

    Sinon, pour être sérieuse, le selfie m’a apprit a apprivoiser mon image et à m’aimer. Dit comme ça c’est très « Narcisse mon amour! » mais j’étais , de base, une personne qui fuyait son reflet et les miroirs. Maintenant j’arrive à me regarder et me dire que « mouis, j’peux âtre jolie quand je le veux bien » (j’ai encore des progrès à faire haha ^^’) Pour les autos portraits, c’est super dur je trouve: la bonne lumière, le bon cadre et la pose qui me satisfait (et je suis horriblement difficile!)… Tout un art et un bel exercice de patience 😉

    J’aimerai réussir mes selfies aussi bien que les tient 😉

    • Reply Jones 30 avril 2017 at 16 h 45 min

      Avec le temps j’ai appris que le secret c’était de prendre des dizaines de photos pour être sûr de trouver la bonne. Et c’est marrant parce que celles qui m’ont plus pendant le shooting n’étaient pas celles que j’ai retenues le jour d’écrire l’article. ^^
      Mais sinon je suis d’accord avec le fait que ça aide à s’accepter et à mieux appréhender son image. 🙂

  • Reply Iskandaria 6 mai 2017 at 16 h 45 min

    Konbawa. Je suis vraiment très mal à l’aise avec les selfie. J’ai fait un instagram pour montrer les tenues du jour, mais trouvant ça vide de sens et totalement puéril et superficiel j’ai arrêté.
    Puis, je suis mal à l’aise avec moi-même. Rien que de me voir dans un miroir et j’ai envie de me cracher dessus, pour exprimer toute la haine que je ressens à l’égard de moi-même (je suis une grande malade je le sais :D) Non, je déteste vraiment mon corps, et beaucoup mon visage aussi. Je ne suis pas celle que j’aimerai être et ça me frustre, et puis je comprends pas pourquoi les gens qui sont maquillages peuvent être beau en selfie alors que moi j’ai une tête de cul ?(faut le dire hein ?) Ou alors quand tu es maquillée, tu quand même une sale tête alors que les autres ont l’air d’être parfait…

    • Reply Jones 9 mai 2017 at 11 h 35 min

      Salut Iskandaria ! J’étais comme ça avant de commencer le blog, et j’ai fini par poster des selfies sur notre instagram un peu par nécessité. Et finalement j’ai fini par me prendre au jeu. Mais le travail psychologique pour accepter de me voir en photo sur internet aura nécessité environ deux ans. ^^’ J’avais plutôt tendance à laisser jam se charger des selfies, mais vu qu’on est deux sur le blog, il a fallu que je m’y mettes !
      Le fait de faire ça pour le blog a donné du sens à ces selfies et du coup je me sentais beaucoup moins bête devant la caméra. 🙂

    Leave a Reply