Inspirations du moment,  MODE

Comment se lancer dans la mode vintage ?

Si comme moi vous adorez la mode vintage, vous avez sûrement passé du temps sur Pinterest et Instagram à repérer le style qui vous correspondrait le mieux. Cependant, plus vous regardez ces images parfaites, plus vous êtes assaillis par une multitude de questions. Ai-je besoin de me cantonner à une seule décennie ? Me faut-il du vrai vintage ? Que faire si ma silhouette ne correspond pas au style que j’aime ?

Aujourd’hui, je vais essayer de vous aider à y voir plus clair.  Vous verrez qu’il est tout à fait possible de se lancer dans la mode vintage sans se ruiner !

Le choix du style

Je suis un vrai caméléon de la mode, j’ai pour habitude de faire correspondre mon style à mes influences musicales et cinématographiques… qui sont pour le  moins variées.

C’est pourquoi je vous expliquais dans cet article que j’avais besoin de me restreindre à quelques styles pour éviter de surcharger ma garde-robe et pour mieux correspondre à mon âge, mon rôle de mère et mon métier.

Après plusieurs années à consommer des vidéos sur le vintage, j’ai réussi à déterminer ma période préférée niveau mode. Et vous allez rire car elle est assez précise : 1947 à 1953 ! C’est grâce aux catalogues vintage de The Closet Historian et à mes propres patrons de couture que j’ai réussi à définir ces dates. En gros : 1947, c’est le début du New Look de Dior – une silhouette qui me fait rêver. Et 1953… par ce qu’après cette date, tout commence à ressembler aux années 60 version dadame et je déteste ça !

patron de paris 119

Mais je ne voulais pas pour autant mettre ma passion pour Biba de côté, c’est pour cela que ma garde-robe capsule prévoit de pouvoir mixer 3 grandes influences de base. Et rien qu’au niveau du thème vintage/années 50, je me laisse une bonne marge de manœuvre. Je ne suis pas à 5 ans près. 😏

Pas de panique !

Je ne suis pas en train de vous dire que la solution est de se mettre à la couture ! Quoique ça reste tout de même une très bonne option si vous avez un Emmaüs près de chez vous pour vous procurer des tissus pas cher…

Il est aussi clair que savoir coudre – ou tout  du moins réparer des vêtements est un plus. Cependant, vous pouvez vous en sortir beaucoup plus facilement. Il suffit de vous documenter par le biais de chaînes sur le vintage ou sur Pinterest en cherchant des catalogues de mode d’époque. À force de voir des styles de toutes les époques, votre œil s’habituera et vous serez bientôt à même de dater des tenues. Il s’agit d’un simple exercice de mémorisation en fait !

Les patrons de couture sont également une très bonne source mais attention car les patrons français sont souvent peu datés. Préférez-leur des américains comme Mc Call’s, Vogue ou Simplicity (il y en as des tas sur Etsy).

Au secours, j’ai des doutes !

Plusieurs question vous taraudent et je suis là pour y répondre !

tenue mariage alternative vintage

Je n’ai pas la silhouette adaptée, comment faire ?

La réponse va vous décevoir… Faites avec ! Et surtout gardez en tête que si cela vous pose vraiment problème, la mode est là pour vous aider. Ce n’est pas un fait moderne que de tricher sur sa silhouette : corsage aplatissant des 20’s, épaulettes des 40’s, rembourrage de soutien-gorge des 50’s, gaines du XXe siècle…

Dites-vous qu’à leur époque aussi, certaines femmes ne correspondaient pas aux canons de beauté de leur temps. Soit elles faisaient avec (et ça ne choquait personne), soit elles rusaient si elles étaient perfectionnistes.

Dita est déjà vainqueur toute catégorie en vintage donc arrêtez de vous prendre la tête. 🤐

J’ai longtemps hésité à me mettre au vintage 50’s (genre des années) parce que je trouvais que je n’avais pas la bonne silhouette sablier… Quelle perte de temps !

veste vintage
Exemple d'une veste des 80's qui passe crème pour la fin des 40's

Je n’ai pas les moyens de m’acheter du vintage ni l’envie de tout laver à la main, comment faire ?

Vous avez de la chance car la mode se répète ! Ainsi, vous trouverez des pièces très solides et lavables en provenance des années 80 à maintenant !

Si vous aimez les années 40, les 80’s ont des tas de choses à base d’épaulettes géantes à vous proposer. Les 70’s ont repris les styles edwardiens et années 30.

Et peu importe la décennie, vous pourrez toujours trouver des basiques modernes, lavables et abordables !

Je ne sais pas par où commencer, à l’aide !

Commencez par des basiques ! Une jupe crayon noire, une jupe cercle, un chemisier blanc, un col roulé… Non seulement il s sont facilement trouvables mais en plus, ils vous aident à faire la transition en douceur et à vous habituer à votre nouvelle image.

Ensuite, vous agrémenterez vos tenues d’accessoires et de couleurs (un sac à main, un foulard, une ceinture ou un chapeau anciens). Les associations des mêmes couleurs sont  parfaites pour donner un look rétro !

Enfin, quand vous vous sentirez à l’aise, vous pourrez investiguer des pièces plus caractéristiques (les épaulettes 👀) !

Des exemples de tenues

Voilà le fruit de plusieurs mois de documentation et de recherches en friperie et sur Vinted…

• Tenue d’inspiration 30’s à gauche : chapeau des 50’s chiné à 10€, haut des 80’s chiné à 2€, pantalon cousu par ma mère, chaussures chinées à 10€.

• Tenue d’inspiration 40’s à gauche : chapeau des 40’s chiné à 15€, haut moderne qu’on m’a donné, veste chinée à 3,5€, jupe chiné à 4€, chaussures chinées à 4€.

• Tenue d’inspiration fin des 60’s à gauche : combinaison en dessous chinée à 3€, robe cousue par mes soins avec un drap vintage trouvé chez Emmaüs.

• Tenue d’inspiration 40’s à gauche : chapeau des 40’s chiné à 10€, haut moderne qu’on m’a donné, veste chinée à 3,5€, jupe chiné à 7€, chaussures chinées à 12€.

• Tenue d’inspiration 40’s : patron de la fin des 40’s (faisait parti d’un lot trouvé sur le bon coin), robe cousue par mes soins avec du tissu trouvé chez Emmaüs (le rouge était vintage), ceinture chinée à 2€, chaussures chinées à 4€.

Le mot de la fin

J’espère que cet article aura pu vous aider un peu dans vos recherches ou alors qu’il aura pu éclaircir quelques doutes.

La prochaine étape pour moi sera de me confectionner des bigoudis en mousse sans armature pour pouvoir dormir confortablement la nuit… sans avoir de migraine le lendemain ! En effet, je trouve qu’il manque des coiffures adaptées à mes tenues pour qu’elles me plaisent entièrement. Cependant, avec deux bébés à la maison, ce n’est pas chose évidente !

Je vous laisse sur ces bonnes paroles, j’attends vos retours, surtout si vous êtes intéressés par le changement de style !

Si vous avez réussi à me lire jusqu’ici, bravo. Ca vaut bien un 🎁 en commentaires !

Illustratrice, modeuse, couturière, ingénieur en informatique et photographe en herbe. Essaye tant bien que mal de ne plus dépendre de la mode jetable. Esthète dans l'âme, fan d'histoire et inconditionnelle des Beatles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.